Le forum compte déjà 55 californiens depuis son ouverture le 25 septembre 2011 =D
Nous souhaitons la bienvenue à gasxyr, le dernier à nous avoir rejoins !
Crispy Queen ouvre son tumblr officiel ! Ne résistez pas, vous aimez commérer autant que nous !

Partagez | 
 

 Avec Chester's , on mange des crackers ? (Pv Taylor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

hey ! nice to meet you
Invité
i wanna know everything about you



MessageSujet: Avec Chester's , on mange des crackers ? (Pv Taylor)    Lun 21 Nov - 20:00

J'me ballade dans les grandes surfaces, j'ai pas assez mais faut payer.





Je ne suis pas d'accord. Aucune règle stupide me poussera à courir dans les grandes surfaces bourrées de monde l'avant-veille de Noël pour offrir à tous ceux qui eussent mériter un petit quelque chose, un cadeau d'une rare beauté. Je ne suis pas d'accord, personne ne va me forcer à faire un truc que j'ai pas envie de faire. Pas même l'identité méta-physique, enfin le truc qu'on peut pas décrire et qui vit là haut, dans les limbes paradisiaques.

Je m'étais levé très tôt ce matin, peut-être par simple soucis hormonal ou par manque de fatigue. La fatigue, c'était le truc que je détestais, j'avais toujours l'impression de passer mon temps à pioncer, à manquer un truc important, à passer à côté d'un truc qu'on appelle la vie.

Je sais pas vraiment comment l'expliquer. J'ai étais élevé dans une famille considérant le sommeil comme quelque chose de bien, mais à petite dose, il fallait dormir les huit heures obligatoires pour partir du bon pied, mais tous débordements étaient sanctionnés, ça pouvait aller d'un seau d'eau sur ton beau petit visage immaculé ou parfois, une claque. Je peux te dire que des mains comme celle de Richard, bah, tu t'en souvenais encore, malgré les années défilantes au rythme des guerres, des bombardements et du sang versé au nom de Sainte Mère Ignorance.

Ce matin, j'avais eu la merveilleuse idée de regarder, encore et encore, la télévision. Je ne regardais jamais les chaines d'informations, je laissais ça aux incompétents, aux types qui n'avaient rien d'autre à branler de la journée, à ceux qui pensaient que la vérité était détenue par l'élite journalistique de CNN et parfois, plus rarement qu'en même, des chaines comme ABC. Même les chaines de culs avaient des journaux d'actualités internationales. Même les chaines arabes parlaient de la dernière visite du Pape en Afrique Sub-saharienne. Les médias étaient tous d'une corruption dramatique. Navrant constat que je dressais alors de ce que l'on qualifiait encore de société.

Lorsqu'on m'avait interrogé sur la question, au cours d'une longue dissertation sur la place des médias dans la vie des Hommes, j'avais eu le courage de ne pas faire dans la dentelle, d'assumer mes opinions avec pertes et fracas. J'avais obtenu une très bonne note, avec un commentaire particulier du prof. Presque chou, si ce prof n'avait pas eu la sale réputation de coucher avec ses étudiantes contre des bonnes notes.
Hier au soir, j'eu la très bonne idée de proposer à Taylor d'embarquer Chester's avec nous, notre nouveau compagnon, un très beau berger belge adopté lors d'un week-end loin d'ici, pour une virée au centre commercial. De très beaux cadeaux se préparaient.Je comptais bien offrir quelque chose de très particulier à la jeune femme.

Je ne savais pas exactement quoi, Une bagnole, peut-être. Ou mieux, un poster de moi à poil. Parait que ça fait fureur les posters aux horreurs maculées. Quant à moi, le matériel n'avait pas vraiment de valeur, je comptais sur rien sauf Tay'. Elle me suffisait parfaitement. Bien que j'eu par moment envie d'avoir un ou deux serpents, histoire de se déconnecter encore plus d'une société jugeant ces bêtes comme affreuses, horribles. Elles resplendissaient pourtant de mile et un feu, dans la grande conception de la vie.

Alors que je changeais de chaine pour la dixième fois, après avoir zappé un programme affreux sur des singes, après eu l'horreur de contempler une émission de cuisine et huit chaines bourrées de pubs pour cookies au goût mort, Taylor se dressait enfin. Elle était belle, elle était magnifique.



CRÉDIT - CSS

Revenir en haut Aller en bas

hey ! nice to meet you
Invité
i wanna know everything about you



MessageSujet: Re: Avec Chester's , on mange des crackers ? (Pv Taylor)    Lun 21 Nov - 20:32

I set fire to the rain




Le son de la télévision me sortit peu à peu de mon sommeil. J'eus du mal à ouvrir les yeux, apparemment je n'avais pas encore assez dormi. Il fallait dire, que depuis quelques jours, je ne me sentais pas complètement dans mon assiette. Le temps n'était pas super et en plus j'avais pour habitude de continuer à m'habiller comme en été. Juillet et Aout était bien loin pourtant...

Me tournant vers Dennis, je lui souris et me releva pour arriver jusqu'à sa bouche. Déposant un doux baiser sur ses lèvres, je fis en même temps passer ma main dans ses cheveux. J'adorais faire ça ! Entremêler mes doigts dans ses magnifiques et soyeux cheveux bruns.

Dennis devait surement être debout depuis longtemps et mourrait probablement de faim. "Un café chéri ?". Avant même d'attendre sa réponse, je me leva et rentra dans la cuisine, je m’aperçus que j'étais seulement vêtue d'une simple chemise bleu appartenant à mon fiancé.

Arrivant devant le frigo, je pris tout ce dont j'avais besoin : lait et beurre pour l'instant, je me dirigea ensuite vers les étagère pour attraper les croissants qu'il restait de la veille et le café. Dennis avait tout rangé, comme le petit maniaque qu'il était, ce qui me permit de trouver plus facilement le plateau.

En moins de dix minutes, le petit déjeuner était prêt, je le transporta lentement et le posa sur le lit. Dennis voulait faire du shopping aujourd’hui, bizarre oui, mais pour une fois qu'il voulait y aller de sa propre initiative, je n'allais pas dire non.

J'avais envie de prendre mon temps ce matin, de rester dans ses bras quelques minutes avant d'aller prendre une douche en sa compagnie. Il m'avait tellement manqué durant ces quatre mois, ces quatre mois horribles où il avait été loin de moi. Heureusement tout était fini maintenant, nous étions mariés et nous avions même adopté un chien; Chester.

Buvant une gorgée du café que j'avais soigneusement préparé, je tenta de me préoccuper de ce que les nouvelles disaient, évidemment je m'en désintéressa très vite, préférant faire glisser un morceau de croissant dans la bouche de mon chéri. Je ris doucement, je n'avais aucune envie de me saper le moral à coup de journal télévisé ce matin.

Me collant un peu plus au corps de Dennis, Chester me saisit et faillit me faire renverser ma tasse, avec son aboiement. "Ce chien est presque aussi surprenant que son maître ! "




CRÉDIT - CSS

Revenir en haut Aller en bas

hey ! nice to meet you
Invité
i wanna know everything about you



MessageSujet: Re: Avec Chester's , on mange des crackers ? (Pv Taylor)    Mar 22 Nov - 17:04

J'me ballade dans les grandes surfaces, j'ai pas assez mais faut payer.





La vie. C'était quelque chose de complexe. Regarder les pauvres gens qui crevaient là, ceux qui n'arrivaient pas à vivre, ceux qui ne pouvaient pas manger, ce qui ne pouvaient même pas subvenir aux pauvres besoins qu'avaient les gens inquiets.
Des gens n'avaient même plus cet espoir, qui faisait vivre en temps ultimes de crises, des gens qui n'avaient pas de quoi prier les bons Dieux dans une époque où l'église était trop pauvre pour prier gratis. Regarder donc, savourer ce malheur absolu. C'est ce que je faisais actuellement, en regardant, ma dulcinée. Je la regardais, d'un air absent, profitant de sa rayonnante beauté. Elle était une magicienne aux mains d'aciers, une femme aux couleurs miels et aux fantastiques talents.

Demain, je m'en irais peut-être, sur les plaines dévastées de la vie, demain, nous irons peut-être, pour partir. Après tout, c'est un joli soir pour mourir... C'est un joli soir pour que cette brume épaisse envahisse le siècle ultime, envahisse la folie dévastatrice de l'Homme et qu'enfin, tous les conflits mondiaux cessent dans une valse de la paix, q'un tango affreux du sang versé s'arrête et que continue cet instant brillant, cet instant magique d'un couple qui, passé aux fers, brillera encore de mille et un feux.

Allez viens...

Demain, je m'en irais peut-être, pour subir cette hérésie de la tromperie. Je me suis reconstruit, totalement construit de nouveau après cet affront. J'en avais vécu un mais il n'était point question de revivre cette chose une seconde fois. La chasse aux amis, la chasse aux amours. Beurk. Je n'avais jamais eu l'envie ni la solidité d'encaisser des choses complexes. Je déteste simplement les gens. Je hais la chasse aux amis. Je hais la chasse aux autres, comment peut-on espérer vivre convenablement avec les autres ? Vous savez, les Autres, ceux qui vous rendent misérables, ceux qui, hypocrites vous confortent et vous lâchent misérablement quand tout intérêt s'enfuit avec votre vie. Vous savez, ceux sur qui l'on peut compter quand la situation est au beau fixe. Que des promesses en l'air, et des actes miséreux.

Je regardais Tay', surnom que j'eu donné des les premiers mois de notre rencontre. C'était ma propre façon de l'appeler et il était très rare que l'on appelle par ce surnom. J'en avais, en quelques sortes, les droits exclusifs, c'était un peu comme si j'étais le Saint-Patron du surnom. Je la fixais avec cet air admirateur, cet air fabuleux. C'était une femme magnifique, d'une rare beauté et d'une intelligence sans failles, un peu comme la Grâce incarnée dans toute sa splendeur.

Je l'aimais, je l'aime et je l'aimerais. Je reçu le croissant avec aisance dans ma pauvre bouche médiocre. Je la fixais, la remerciant dans un sourire immense. Une fois le petit déjeuner terminé, je me levais afin de m'habiller. Une douche rapide, rien de mieux. Je choisis sans prendre le temps, une tenue, ce serait un T-Shirt personnalisé, un mouton dessiné, avec la phrase "Si c'est un Homme !".




CRÉDIT - CSS

Revenir en haut Aller en bas

hey ! nice to meet you
Invité
i wanna know everything about you



MessageSujet: Re: Avec Chester's , on mange des crackers ? (Pv Taylor)    Mar 22 Nov - 20:00

I set fire to the rain




Après une douche rapide je me décidais à m'habiller, bien moins vite que Dennis, évidemment ! J'avais toujours le même problème, une fois devant mon armoire j'avais l'irrésistible envie de prononcé les mots fatidiques "J'ai rien à me mettre". Je me retint pour éviter d'exaspérer une nouvelle fois mon cher et tendre.

Un blouse violette sembla m'appeler, je me saisie également de mon jeans préféré et me voilà ENFIN parée. Ah non, j'oubliais les chaussures, je jeta un bref regard à Dennis, il m'attendait patiemment. "T'es toujours aussi beau toi !"

Il était plus que beau, il était parfait. A chaque fois que mes yeux se posaient sur lui ou croisaient les siens, je m'en rendais compte, c'était lui l'homme de ma vie.


Nous ne mirent pas longtemps pour arriver au centre commercial. La place de parking fût facile à dénicher, ce qui était plutôt rare. Rare mais évident, il était bien trop tôt pour que les pétasses et autres énergumènes soient debout. Heureusement pour nous d'ailleurs... Même si je les avais assez souvent côtoyer durant ces derniers mois, je ne m'étais pas totalement faite à leur mode de vie. Si je restais avec c'était plus une sorte de punissions et surtout car je ne pensais mériter rien de mieux.

En entrant de le bâtiment, le première chose que l'on pouvait admirer était une affiche pour la nouvelle boisson : "The Hell", un nouveau cocktail fraichement sorti. Ça me rappela brusquement la période où je m'amusais à goûter toutes les sortes d'alcool que l'on pouvait trouver. Ça aussi c'était révolu, plus jamais je ne serais saoul, je l'avais juré pour Dennis.

Je ne considérais même pas cela comme un sacrifice, si j'avais bu c'était pour essayer de ne pas déprimer plus que je ne le faisais. Maintenant, je n'avais plus aucune raison de poser mes lèvres sur un verre contenant ce genre de liquide. Sauf en cas de soirée télé où Dennis et moi nous aimions boire une bière en compagnie d'une pizza.

"Tu veux commencer par où chéri ?" Le centre commercial était tellement gigantesque qu'on avait peine à savoir par où commencer. Pourtant ils avaient un but à accomplir avant la fin de la journée; j'ai nommé "Mission cadeau de Nöel".


CRÉDIT - CSS

Revenir en haut Aller en bas

hey ! nice to meet you
Invité
i wanna know everything about you



MessageSujet: Re: Avec Chester's , on mange des crackers ? (Pv Taylor)    Mer 23 Nov - 12:55

Je cours au grès des accessoires et des conneries illimitées.





J'avais un genre de...Goût très prononcé pour tout ce qui est musique. Adorant par dessus tout, le métal avec des groupes références comme Rammstein, Slipknot, Rise Against et j'avais parfois des envies de très bonne pop, ce truc très français, plaisant à souhait. J'avais une haine du commerce et des chansons vraiment trop modernes, je trouvais ça très souvent fait pour vendre et j'ai plus qu'horreur des trucs que l'on fait pour être vendu. Le type qui veut aider son prochain ne pense pas au pognon, sauf si c'est un religieux. Parce le fric et la baise de gosses innocents sont les deux valeurs mères d'une église qui ne se meurt que très peu. Après dix ans passés à vivre selon des critères encore différents de la nouvelle génération, on se renouvelait et malheureusement, le progrès n'était pas toujours très progressif pour l'Homme qui se morfondait dans son truc club de paraitre et non-existence de soi même.

La musique occupait, après Tay', ma source d'inspiration quotidienne, mon genre de leitmotiv boudeux pour une saloperie de journée, le truc qui, par un simple appui sur le bouton "play" venez vous rendre heureux, enfin, heureux, tout est relatif, il ne s'agit toujours que de musique, de truc enregistrée et pas personnalisée. Rien à foutre de vous, c'est l'ensemble qui compte, ce n'est que la communauté qui inspire les p'tits cerveaux des p'tits capitalistes dans les affreuses vies incomparables par tant de misière humaine. Je ne comprenais toujours pas comment, dans le fond des métros, les gens ne se révoltaient pas, Pourquoi restaient-ils toujours dans des clous bien définis, dans des couloirs que l'on traçait à notre place. On vous prenez limite comme ça, et on vous foutez dans un couloir restreint, là où, dehors, les loups censés vous croquer à pleines dents étaient supposés tenir un siège de la taille de Las-Vegas, et la puissance de feu déployée sur Ohama Bitch. Autant dire, que c'était un carnage doublé d'une immense zone de catastrophe. Alors, on vous demandez bien vouloir vivre sans se poser de questions, et tous les jours, on vous baisera un peu plus, pour extraire votre jus de jouvence, pour extraire vos âmes en sirops distillés.

D'autres que vous, des gens aux puissances illimitées s'amusaient ensuite à vous presser jusqu'au dernier morceau pressable, puis de vous pousser à attenter à vos jours, votre vie étant impossible depuis que vous avez perdu famille, maison et jeux-vidéos très importants. On vous liquidera, laissant de vous, un nom, celui de votre vie, la seule chose qui vous montera à la tête, comme de la poudre aux yeux, votre misérable petit nom. J'arrivais à me demander comment je pensais, si j'étais droit, ou pas; Si j'étais un brin normal, et la réponse était toujours non. Jamais je n'arrivais à penser tranquillement, j'étais toujours déconnecté de cette réalité environnante.

-Chou, une idée de mon futur achat ?

CRÉDIT - CSS



Dernière édition par Dennis A. Westerfield le Jeu 24 Nov - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

hey ! nice to meet you
Invité
i wanna know everything about you



MessageSujet: Re: Avec Chester's , on mange des crackers ? (Pv Taylor)    Mer 23 Nov - 17:08

I set fire to the rain




"Je propose qu'on aille faire un tour chez le disquaire. Dennis veut un CD !". Dennis voulait toujours un CD, j'en achetais une grande partie, c'était le présent qu'il adorait à coup sûr. Il aimait écouter de la musique mais aussi lire, une passion que nous avions en commun.

"En route cowboy !" Je me dirigea d'un pas rapide vers l'escalator du rez-de-chaussée, en tirant par la main mon fiancé.

Je connaissais malgré moi cet endroit comme ma poche. Désolant, oui peut-être mais en même temps quand papa vous donne de l'argent il faut bien le dépenser d'une manière ou d'une autre.

Je déposais un baiser passionné sur les lèvres de Dennis, avant d'entrer dans le magasin. Il fallait que je recherche quelques trucs pour moi mais aussi pour ma mère. Elle voulait la collection complète des Beatles. Évidemment je comptais les lui offrir pour Noël, enfin du moins quand j'aurais l'occasion de la revoir.

Mes parents me manquaient un peu, et puis je voulais absolument leur amener Dennis. Ils avaient été tellement heureux lorsque je leur avais dis qu'on c'était remis ensemble et encore plus lorsque je leur ai annoncé qu'on était fiancé.

"Qu'est ce que tu cherches mon amour ?"
Il était déjà bien occupé à admirer les comptoirs. L'observer me fille sourire, à chaque fois c'était pareil !

Je m'approchais de la caisse vu que c'était là que se retrouvait les nouveautés Pop Rock américaine. Le vendeur, Mick, me sourit, il avait l'habitude de me trouver ici et aussi de répondre à mes questions.


CRÉDIT - CSS

Revenir en haut Aller en bas

hey ! nice to meet you
Invité
i wanna know everything about you



MessageSujet: Re: Avec Chester's , on mange des crackers ? (Pv Taylor)    Jeu 24 Nov - 18:53

Je cours au grès des accessoires et des conneries illimitées.




On vous vante le mérite de la Musique. On vous dit que parfois,il faut écouter de la musique pour vous détendre, mais... Ca ne marchait pas toujours. Oh que non, j'en eu fait l'expérience. Passionné par ce chanteur français dont personne ne connaissait le nom, ou juste pour se moquer, j'en ai écouté alors que Tay' et moi même rencontrions quelques petits soucis de couple qu'on peut appeler grosse connerie du siècle.

Alors que j'écoutais cet artiste en étant pas bien dans ma pauvre tête, j'eu des envies de suicides complets, ce type vous transportait mais vous rendez d'une absolue tristesse, c'était affreux en l'écoutant, de voir à quel point l'humain était blessant, à quel point, une femme pouvait vous faire mal en vous transperçant à coup de couteau, elle pouvait vous cramer l'âme en quelques minutes. D'une seule phrase, votre âme tombait en lambeaux, ça vous arrachait le cœur, ô pauvre mortel.

Je me rendais tellement compte que ce qu'il disait pouvait être totalement vrai, même si cela restait très rare, j'avais l'impression de vivre cette situation, d'être totalement lâché par les autres, j'avais l'impression de souffrir encore un peu plus. Ca m'arrachait la tête de voir et de subir la vie à pleines dents. Comme c'était triste de vivre dans un monde où on vous avez préféré à un autre.

Oui, j'avais été complètement lâché sur le côté de la route, on avait préféré me laisser tomber pour quelqu'un d'autre, pour lui, pour cet homme, qui dans l'ombre, s'était dressé, comme un loup, comme un chien pour m'offrir un cadeau affreux, celui d'être quelqu'un d'autre, comme si, je n'étais pas assez bien pour vivre en étant moi. Non, je ne valais pas le coup d'être moi-même, c'était une horreur de se sentir différent comme ça.

-Je t'aime, toi !

il la regarda, et lui délivra un délicat baiser sur sa bouche magnifique. Je lui fis un autre petit sourire, avant de tranquillement reprendre ma contemplation des CDs. Pourquoi n'en prendre qu'un ? Parce qu'il y avait vraiment quelque chose qui changeait ? Non, c'était les mêmes, avec bonus exclusifs sur le collector, mais on s'en fichait, prendre les deux était bien aussi, nan ? Pourquoi pas ?

-T'as pas envie d'en avoir deux ?

CRÉDIT - CSS



Dernière édition par Dennis A. Westerfield le Dim 27 Nov - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

hey ! nice to meet you
Invité
i wanna know everything about you



MessageSujet: Re: Avec Chester's , on mange des crackers ? (Pv Taylor)    Sam 26 Nov - 21:18

I set fire to the rain




"Chou, une idée de mon futur achat ?". Il était aisé de répondre à cette question sachant que Dennis me parlait depuis trois mois du nouvel album de Rammstein qui devait sortir. La date était même inscrite sur un post-it collé au frigo. D'ailleurs sur ce même frigo, il y avait également la date de sorti d'un album d'un chanteur français qu'il aimait beaucoup, c'était quoi déjà...ah oui, Saez ! Nom ringard, on est d'accord. J'adorai l’embêter sur ses goûts musicaux mais c'était seulement parce qu'il faisait de même.


"Oui, probablement le CD que tu regardes depuis une heure. Et je suis presque certaine que tu hésites à prendre la version normale ET la version collector jusque parce que tu aimes les deux pochettes."
Je connaissais mon chéri par cœur, tout comme lui connaissait chaque partie de moi. C'est aussi ça l'amour, aimer l'autre en le connaissant pleinement.

Je m'approcha derrière lui et attrapa sa taille tout en déposant ma tête sur son épaule droite, j'adorais faire ça, notre petite différence de taille s'avérait souvent pratique et pas que dans la position verticale...

"Quant à moi, il n'y a pas grand chose qui m'intéresse aujourd'hui, à part toi évidemment." J'avais parlé doucement, au creux de son oreille, j'y déposa un doux baiser. J'avais de nombreux coups de coeur musicaux mais aucun n'avait sorti de CD récemment. Les bons chanteurs prenaient plus de temps que les boîte à pognon. Terme employé pour désigner madame "Je suis belle, j'ai des gros seins, je suis anorexique et je ne sers à rien mais ça tout le monde s'en tape vu qu'on entend même pas ma voix".

Jetant un bref regard au dehors, je remarquais qu'il y avait un peu plus de monde que quand nous étions arrivés. La majorité se dirigeait vers les magasins de grandes marques que proposait le centre commercial. J'aimais bien m'habiller mais je devais avouer que je ne faisais pas forcement attention aux marques du moment que ça me plaisait c'était parfait !

CRÉDIT - CSS

Revenir en haut Aller en bas

hey ! nice to meet you
Invité
i wanna know everything about you



MessageSujet: Re: Avec Chester's , on mange des crackers ? (Pv Taylor)    Dim 27 Nov - 16:40

Je cours au grès des accessoires et des conneries illimitées.




On vous vante le mérite de la Musique. On vous dit que parfois,il faut écouter de la musique pour vous détendre, mais... Ca ne marchait pas toujours. Oh que non, j'en eu fait l'expérience. Passionné par ce chanteur français dont personne ne connaissait le nom, ou juste pour se moquer, j'en ai écouté alors que Tay' et moi même rencontrions quelques petits soucis de couple qu'on peut appeler grosse connerie du siècle.

Alors que j'écoutais cet artiste en étant pas bien dans ma pauvre tête, j'eu des envies de suicides complets, ce type vous transportait mais vous rendez d'une absolue tristesse, c'était affreux en l'écoutant, de voir à quel point l'humain était blessant, à quel point, une femme pouvait vous faire mal en vous transperçant à coup de couteau, elle pouvait vous cramer l'âme en quelques minutes. D'une seule phrase, votre âme tombait en lambeaux, ça vous arrachait le cœur, ô pauvre mortel.

Je me rendais tellement compte que ce qu'il disait pouvait être totalement vrai, même si cela restait très rare, j'avais l'impression de vivre cette situation, d'être totalement lâché par les autres, j'avais l'impression de souffrir encore un peu plus. Ca m'arrachait la tête de voir et de subir la vie à pleines dents. Comme c'était triste de vivre dans un monde où on vous avez préféré à un autre.

Oui, j'avais été complètement lâché sur le côté de la route, on avait préféré me laisser tomber pour quelqu'un d'autre, pour lui, pour cet homme, qui dans l'ombre, s'était dressé, comme un loup, comme un chien pour m'offrir un cadeau affreux, celui d'être quelqu'un d'autre, comme si, je n'étais pas assez bien pour vivre en étant moi. Non, je ne valais pas le coup d'être moi-même, c'était une horreur de se sentir différent comme ça.

-Je t'aime, toi !

il la regarda, et lui délivra un délicat baiser sur sa bouche magnifique. Je lui fis un autre petit sourire, avant de tranquillement reprendre ma contemplation des CDs. Pourquoi n'en prendre qu'un ? Parce qu'il y avait vraiment quelque chose qui changeait ? Non, c'était les mêmes, avec bonus exclusifs sur le collector, mais on s'en fichait, prendre les deux était bien aussi, nan ? Pourquoi pas ?

-T'as pas envie d'en avoir deux ?

CRÉDIT - CSS

Revenir en haut Aller en bas

hey ! nice to meet you
Invité
i wanna know everything about you



MessageSujet: Re: Avec Chester's , on mange des crackers ? (Pv Taylor)    Lun 28 Nov - 13:46

I set fire to the rain




"Je t'aime, toi ! " Mon sourire s'agrandit un peu plus, j'adorais quand il me faisait ce genre de déclaration. Beaucoup de gens trouveraient ça cul-cul mais moi je trouvais ça trop mignon, surtout venant d'un homme qui au départ n'avait pas l'air si sensible que ça. "Je t'aime tellement amour"

Les gens ne faisaient pas que de nous trouver cul-cul, ils pensaient aussi que notre relation était malsaine. On était trop collé l'un à l'autre pour eux. J'ai toujours pensé qu'un couple parfait était un couple qui pouvait rester ensemble 24h/24 sans ressentir le besoin de s'éloigner.

Depuis notre remise en couple, je me détachais de plus en plus de mes amis. Enfin, je n'arrivais pas à réellement savoir qui était sincère dans mon entourage. J'aurais espéré que les personnes autour de moi auraient été heureuses de ma situation mais non. Ils me préféraient surement lorsque je passais mon temps à boire et à pleurer. Le malheur des uns fais le bonheur des autres, n'est-ce pas ?


Je détacha mes mains de sa taille pour venir me placer en face de lui et l'embrasser. J'avais toujours l’irrésistible envie que mes lèvres se retrouvent sur les siennes. "T'as pas envie d'en avoir deux ? ".

A nouveau je lui souris et pris sa main. "Une perfection c'est bien assez, puis j'ai jamais été fan des plans à trois" Je ris doucement et regarda autour de moi. J'avais parlé fort et vu le nombre de personnes qui me jetaient des regards noirs, ils avaient forcement entendu. Me taper la honte ne m'avais jamais vraiment dérangé de toute façon !



CRÉDIT - CSS

Revenir en haut Aller en bas

hey ! nice to meet you
Contenu sponsorisé
i wanna know everything about you



MessageSujet: Re: Avec Chester's , on mange des crackers ? (Pv Taylor)    Aujourd'hui à 0:30

Revenir en haut Aller en bas
 

Avec Chester's , on mange des crackers ? (Pv Taylor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dessin de Chester-low
» trouve moi une chanson avec ...
» couper Queu avec un marteau
» Jouer avec une sauvegarde d'un autre PC
» Tutorial: Bien débuter avec Photoshop
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ born in the usa -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit